cheville de fer 5 lettres

chevillard 5 Uni - Se dit de tous les ouvrages qui sont faits en planches entières et blanchies, jointes ou non, Veau - On nomme ainsi la levée qu'on fait dans une pièce de bois pour la cintrer, soit sur le champ, soit sur le plat, Vide (tant plein que) - Il se dit des ais qui forment les, Vie tout en ou à vif - Par ce terme on entend une planche qui entre dans une autre sans qu'on ait rien diminué de son épaisseur ; tel est un, Volute - Première partie du limon au bas d'un escalier et qui forme enroulement, ainsi que d'autres parties de menuiserie qui ont une courbure en spirale. 11 lettres, Mots de 5 Assemblage à tenon, et mortaise - Celui-ci est en usage pour assembler les montants et traverses de toutes les espèces de bâtis et huisseries, Assemblage à tenon et à onglet - Il se fait pour toutes les espèces de chambranles, pour des battants et traverses ravalés de moulures, ainsi que pour les emboitures encadrant des dessus de tables et autres meubles, et pour des frises de foyer et autres, Assemblage à queue d'aronde recouverte et d'onglet - On assemble ainsi les socles, fûts et corniches de piédestaux, et autres menuiseries semblables dont on veut, dans les joints verticaux, cacher le bois debout, c'est-à-dire le bout des planches, Assemblage à trait de Jupiter avec renfort au collet - Ce travail à lieu lorsqu'il faut rallonger des battants ou réunir des courbes, lorsque les bois sont de forte épaisseur, Assemblage à tenon et à double onglet - Ainsi que l'on assemble les traverses intérieures des lambris ou portes qui ont des moulures sur les deux rives, Assemblage à double tenon et à enfourchement, avec un arasement carré d'un côté et onglet de l'autre - Cet assemblage se fait aux traverses de portes à cadre qui ont d'un côté des moulures, et qui, de l'autre, sont sans moulure, Assemblage à onglet et à double languette - Celui qui se fait ordinairement pour cacher l'épaisseur de deux battants ou champs qui sont joints en retour d'équerre, Auvent - Petit toit formé par des planches avec des tringles de recouvrement rapportées sur les joints, Avant-corps - Champ de lambris ou d'autre menuiserie qui est rapporté sur un autre, ou qui, embrevé avec celui-ci, forme une saillie, Bâche - Caisse sans fond et couverte de châssis vitrés qu'on place sur une couche dans un potager pour élever les plantes, Baguette - Moulure ayant la figure d'un demi-cercle ou des trois quarts d'un cercle qu'on pousse sur la rive d'un battant de porte ou sur la rive de chaque planche d'une porte ; ou sur un cadre de lambris, une bordure, un chambranle. 6 chèvre, Le jeu de lettre de la semaine : Le pendu, DIY Lapin en laine : réaliser un doudou maison en tricot, DIY Noël : Bonhomme de neige en chausette, © 2020 notrefamille.com - Bayard Presse - Tous droits réservés, Prononciation : Pavillon - Planche qui couvre la tête d'une, Pièce carrée - Outil qui sert à vérifier le carrément des assemblages en montant l'ouvrage, Pièce d'onglet - Dans une feuille de parquet, l'un des battants de remplissage qui, d'un bout, est coupé d'onglet et assemblé dans le, Pièce carrée - Dans une même feuille, le battant de remplissage qui reçoit l'assemblage de deux, Pièce à queue - Montant placé dans le haut d'une fenêtre, Pied de lit - Les quatre montants d'un bois de lit ; c'est aussi l'un des bouts du bois de lit, Planchéier - Couvrir un plancher de planches jointes à. Plateau ou Tourte - Rond plein ou évidé au milieu, qui sert à porter quelque chose et plus particulièrement à entretenir l'écart des tringles qui composent une colonne creuse, un tambour de treuil, Plein bois (ouvrages en) - On entend par là tous ouvrages dans la construction desquels il n'y a point d'assemblages à tenon, mais dont toutes les pièces sont ou non jointes et collées ensemble - Ces ouvrages se désignent le plus souvent, dans le toisé, sous le nom de bois uni, Portemanteau - Barre dans laquelle sont assemblées des tiges, et dans celles-ci des rosettes tournées ou chantournées, Porte-tapisserie - Saillie qui fait la corniche d'un plafond sur le nu du mur, qui doit être égale à l'épaisseur du lambris qu'on rapporte dessous ou au, Pot à colle - Petit vase de cuivre rouge, supporté par trois pieds, avec un manche, servant à faire chauffer la colle, Poteau de remplissage - Poteau qu'on place entre des huisseries dans une cloison hourdée, pour recevoir les barres à queue et tenir la poussée des plâtres. [Mouillez les ll. Génev. lettres, Mots de Retrouvez le synonyme du mot français cheville dans notre dictionnaire des synonymes. 8 Chevillette d' un interrupteur. au 2d.] lettres. goupille. Sous l'effet de réactions oxydatives, Dormant - Nom de tout ouvrage qui n'est point mobile ; c'est le, Doublure (Panneau ou cloison de) - Les planches brutes ou corroyées que l'on cloue sur des barres pour couvrir un mur qui est humide, Dresser - Dégrossir et corroyer les planches, Échantillon (Bois d') - Nom des bois que les marchands vendent à une longueur et épaisseur déterminées, comme six, sept, huit, neuf, dix, douze pieds de long sur un pouce, un pouce et demi et deux pouces d'épaisseur, Écharpe - Barre de bois posée diagonalement au derrière d'une porte charretière ou d'une petite porte ordinaire pour maintenir les planches et leur donner plus de solidité ; C'est aussi, dans une feuille de parquet, la traverse qui est assemblée obliquement des deux bouts à chaque angle du, Échiquet (en) - Poser les feuilles de parquet diagonalement avec les baies de portes ou de fenêtres, Échiquier - Espèce de compartiment composé de carrés disposés parallèlement avec les côtés de l'ouvrage, Élégir - C'est, en diminuant un champ sur une partie de sa largeur, conserver une saillie sur une rive pour y pousser une moulure, tel qu'un cadre sur un, Embase - Terme par lequel on désigne la base ou le bas de quelque chose, Emboîter - Enchâsser une chose dans une autre à tenon et mortaise - On emboîte une porte, un dessus de table, une tablette, Emboîter à l'anglaise - C'est assembler l'alaise qu'on nomme, Emboîter à bois de fil - Encadrer une porte, un dessus de table, d'une alaise d'égale largeur qu'on coupe d'onglet aux quatre angles, Emboîture - Espèce de traverse dans laquelle on fait des mortaises et une rainure pour recevoir les tenons et la languette du bout des planches qui composent une porte pleine ou autre ouvrage, Embrasement ou Embrasure - Nom de la partie de menuiserie qui revêt l'épaisseur d'un mur, d'un pan de bois, ou d'une cloison au pourtour intérieur d'une baie de porte, d'une fenêtre. - On distingue la gorge du gorget en ce qu'elle est plus grande que ce dernier, et qu'elle à un petit carré ou filet de chaque côté, au lieu que le gorget n'en a qu'un - Outil propre à les pousser porte le même nom, Gouttière - Ravalement circulaire qu'on fait dans la feuillure d'une pièce d'appui de fenêtre, Gradin - Degrés, petites marches, tablettes posées les unes au-devant des autres par gradation, dans une salle d'assemblée, pour servir de sièges ou pour recevoir des pots de fleurs dans un jardin, une serre, Gueule de loup - Ouverture du milieu d'une fenêtre, Hacher - Dégrossir le parement ou la rive d'une planche avec le fermoir ou le ciseau, pour ensuite la dresser à la varlope, Jarret - On entend par ce terme tous les points qui s'éloignent d'une ligne courbe - On dit qu'un cintre jarrette lorsqu'il s'y trouve des inégalités ou des ressauts dans son contour, Jeu - Bois qu'on ôte dans les feuillures d'une porte, d'une fenêtre, Joint - La face la plus petite de chaque planche ; Joint brut - L'épaisseur de la planche qui n'est pas corroyée ; Joint à plat - Ce mot désigne les cloisons dont les planches sont blanchies et dressées sur l'épaisseur, mais non assemblées ; On dit aussi qu'un cadre de porte, de lambris est à plat-joint lorsqu'il n'a point de, Joue - Épaisseur du bois qui forme les deux côtés d'une mortaise dans un, Lames de persienne - Les petites traverses de bois mince assemblées à recouvrement l'une sur l'autre dans les montants ou, Languette bâtarde - Languette qui a la forme d'une feuillure ; on en fait le plus souvent usage pour l'assemblage des, Languette rapportée - Tringle d'environ 15 lignes sur 8 lignes d'épaisseur, que l'on fait entrer dans deux rainures pratiquées sur l'épaisseur de deux planches que l'on veut joindre : ces languettes ont ordinairement lieu pour les planches de 2 pouces d’épaisseur qu'on nomme doublettes, Larmier - Dans une corniche, une partie lisse et horizontale qui forme plafond, Listel - Petite moulure carrée et unie qui couronne ou accompagne une autre moulure plus grande, ou bien qui est rapportée sur un champ uni, Lumière - Cavité pratiquée dans le fût d'un outil pour y placer le fer et faciliter la sortie du copeau, Lunette - Planche épaisse dans laquelle on pratique une ouverture de 9 à 10 pouces de diamètre, dont on forme le dessus d'un siège de commodités - Aussi la réunion de quatre petites planches assemblées d'onglets, qui servent au même usage pour un siège de commodités à l'anglaise ae, Maille du bois - Bois dont la surface est parallèle aux rayons qui s'étendent du centre à la circonférence, Malandres - Défauts de bois ; ce sont des veines de bois rayées et blanches qui tendent à la pourriture, Marquer ou Tracer - Tirer des lignes sur une planche pour que l'ouvrier la coupe suivant le trait, Masse - Faire de la menuiserie en masse on en plein bois ; par ce terme on entend toute espèce d'ouvrage qui n'est point d'assemblage, mais qui en a la figure, et dont les. C'est aussi la portion du dessus d'un comptoir ferrée par des briquets et qui se lève et se baisse à volonté pour donner passage, Affleurer - Dresser le parement des planches qui sont jointes, ou le joint d'un, Ais - Tringles en bois de bateau qu'on emploie pour les cloisons à claire-voie ; ais de boutique - On nomme ainsi les planches qui servent de fermeture au-dessus de l'appui ; elles sont ordinairement à feuillure et se glissent entre deux coulisses ou sur une cimaise, Alette - Nom des pieds droits d'une niche carrée, Aplomb - Toutes lignes perpendiculaires à l'horizon, Appui (Pièce d') - La traverse dormante au-dessous d'un, Arasement - Extrémité d'une traverse à la naissance du tenon, laquelle vient joindre le battant à l'endroit de l'assemblage ; araser un, Arrière-corps - Champ de lambris ou d'autres boiseries, qui est assemblé en renfoncement avec un autre. Goupille pleine, cylindrique, fendue. Morceau de cuivre plat et troué dont le relieur se sert pour attaquer les nerfs des livres. Mobile (menuiserie) - Menuiserie qui a pour objet la construction des ouvrages mouvants, comme les portes, les fenêtres, Mouchette - Partie pendante formant le devant du larmier d'une corniche ; Mouchette - Espèce de rabot dont le fût et le fer sont caves, et qui sert à pousser les quarts de ronds - Il y en a aussi à grains d'orge, qui servent à dégager les baguettes et autres moulures, Nervure - Espèce de feuillure de forme triangulaire que l'on fait dans un poteau de remplissage, sur les faces côté des plâtres, pour attacher les lattes de la cloison - On la nomme aussi arrachement, Niveau (mettre de) - On désigne ainsi l'action de mettre un ouvrage dans une situation parallèle à l'horizon, Nœud dans une planche - Originairement la naissance d'une branche de l'arbre qu'on a débité - Cet endroit est toujours dur et sans aucune solidité ni propreté, Noix - Rainure dont le fond est arrondi en creux : la languette qui entre dans cette rainure porte le même nom, ainsi que le bouvet qui fait l'une et l'autre - Voir, Noix (fermeture à) - On donne ce nom aux battants qui ferment par le moyen d'une noix au lieu de feuillures, comme sont celles des fenêtres. Définition ou synonyme. 30 déc. articulation. Tirer la chevillette. lettres. Voir, Broche - Cheville de fer servant à arrêter la menuiserie, Brute (planche) - Planche qui n'est pas corroyée - On dit lambris brut, celui qui n'est pas corroyé derrière ; cloison brute, plancher brut celle ou celui dont les planches sont jointes avec ou sans rainure et languette, mais dont le parement ou la face des planches n'est pas blanchie, Cadre flotté - Cadre d'une porte qui a un profil plus large sur un parement que sur l'autre, Cadre rapporté - Moulure que l'on cloue sur une porte pleine pour figurer une porte d'assemblage, ou bien sur le bas des murs et cloisons pour figurer un lambris d'appui ou de hauteur, Caisson - Un ou deux bouts de tringle assemblés par une languette en retour d'équerre que l'on ajuste haut et bas des volets et de la même largeur du dormant de fenêtre, Calotte - Espèce de voussure cintrée, tant sur le plan que sur l'élévation, Carré ou Filet - Partie lisse et plate qui sert à couronner ou, pour mieux dire, à séparer les moulures, Carreau - Bout de planche carrée servant à remplir les feuilles de parquet - Voir, Caussiné, Cauffiné (bois) - Ce nom s'emploie pour désigner le bois qui, après avoir été bien dressé, s'est déjeté et est devenu gauche, Cavet - Moulure de forme circulaire en quart de cercle, Cerce - Toute courbe faisant partie d'une voussure, d'une calotte, Chanfrein (abattre en) - Mettre hors d'équerre l'arête d'une barre, Cherche - On donne ce nom à un cintre d'une courbe irrégulière qu'on ne peut tracer que par plusieurs traits de compas, Chevauché à joint - Ce mot s'emploie pour désigner les planches qui recouvrent en partie l'une sur l'autre, ou dont les joints des abouts ne se rencontrent pas, comme dans un plancher de frise, Coffiner ou déjeter - Terme qui signifie qu'une pièce de bois s'est tortuée sur sa longueur et sur sa largeur, Collage des bois - Ce mot désigne l'action de joindre et lier, par le moyen de la colle, plusieurs planches ensemble - Ce terme s'emploie aussi pour exprimer des masses de bois qu'on a collées : ces masses se nomment tapées, Commodités à l'anglaise - Terme ancien pour désigner les sièges (, Conduite - Partie excédant le fût d'un outil qu'on nomme aussi joué, Contre-profiler - Action de creuser une pièce de manière que les moulures, poussées sur une autre entrent exactement dans la première, dont la partie creuse se nomme, Corniche d'imposte - Celle qui couronne le haut d'une porte, Corniche volante - Celle qui est faite avec des planches plus ou moins larges et épaisses, assemblées à, Couvre-joint - Tringle de bois mince et chanfreinée qu'on rapporte sur les joints des planches d'un toit, d'un auvent, d'un volet, d'une porte charretière, Crénelure - Ravalement triangulaire qui a la figure d'une dent de scie - On le nomme aussi grain d'orge ; l'outil qui le fait porte le même nom, Débillarder - Action de couper une pièce de bois diagonalement ou d'en enlever une partie pour en former une courbe, un quartier tournant d'escalier - On entend aussi par ce terme ne faire que dégrossir le bois, soit à la scie, soit au fermoir, afin qu'il soit prêt à être corroyé, Débillardement - On appelle ainsi un élégissement fait dans un, Débiter - Scier les planches suivant les largeurs et longueurs nécessaires pour les ouvrages qu'on veut faire ; c'est aussi tracer de l'ouvrage à différents ouvriers - On entend aussi par ce terme la manière de tirer d'une planche tout le parti possible, Déboîter - Ôter les traverses des extrémités d'une porte qui tiennent les planches de cette même porte, Dégagement - Nom de l'élégissement qui détache une moulure de son champ, Dégauchir - Dresser une planche sur sou parement ou sur son épaisseur, Déjeté - Planche qui, par trop de sécheresse ou d'humidité, se renflant ou se resserrant, devient courbe ou gauche, Désassembler - Séparer les pièces d'un ouvrage d'assemblage, comme les. Futée ou Mastic - Espèce de pâte faite avec du blanc d'Espagne et de l'ocre jaune, détrempée ou broyée avec de l'huile de lin ; quelquefois, au lieu d'huile, on se sert de colle claire, afin que quand l'ouvrage doit être peint en détrempe, la futée ne fasse pas des taches à la peinture - La fûtée sert à remplir et à cacher les défauts du bois et de l'ouvrage, comme les givelures, les fentes, les trous de nœuds, et même les joints mal faits, les têtes de cheville, Galbe - Chantourmement que l'on donne à une partie de menuiserie sur la face ou sur l'épaisseur du bois, telle est une console ; ou du renflement à une partie ronde, telle est une colonne, Gelifs ou Gelivures et Givelures - Fentes qui se trouvent dans le bois, Gerse - Planches qui ont des fentes tortueuses, lesquelles n'existent que dans une partie de l'épaisseur du bois, Gorge et Gorget - Espèce de moulure creuse qui se place entre la moulure principale d'un cadre et le champ de l'ouvrage. 4 Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de vous envoyer nos newsletters, et de vous permettre d'accéder à nos différents services comme les concours, les téléchargements. Vos données postales sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus. goupillable, Mots suivants 7 Suivez-nous. goupiller gou-pi-ll', ll mouillées, et non goupi-ye. 3 etc Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité : Bayard (CNIL), TSA 10065, 59714 Lille Cedex 9. Mots précédents lettres, Mots de Le jeu de lettre de la semaine : Le pendu. Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires. 8 Vos données postales sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus. Tire la chevillette, et la bobinette cherra [tombera], Conte du petit chaperon. Voir aussi «, Panneaux de menuiserie (Panneaux anciens), Porte (Dénominations usuelles des portes), Portail du bâtiment et des travaux publics, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Lexique_de_la_menuiserie&oldid=176623761, Article avec une section vide ou incomplète, Portail:Bâtiment et travaux publics/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Abattant - On nomme ainsi un volet ferré par le haut, et qui se lève au moyen d'une corde passée dans une poulie ; c'est une tablette à hauteur d'appui, ferrée par des pentures dessous, et soutenue par un crochet. taquet. goupil cheviotte Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Fermoir - Outil à manche dont le fer a deux biseaux et porte environ 2 pouces de largeur - Cet outil sert à dégrossir le bois et autres forts ouvrages, comme à déposer de la menuiserie, Fil - On appelle ainsi les traces qu'on voit en longueur dans tous les bois poreux ; Fil bois de - On le désigne ainsi lorsque les fibres du bois sont disposées sur la longueur de l'ouvrage, Flipot - Tringle très mince qui sert à remplir un joint entre deux feuilles de parquet, ou dans un, Flotter - Faire des ravalements à mi-épaisseur sur une rive des, Flûte - Coupe faite en diminuant à l'extrémité du, Fond - Partie basse ou la partie haute, ou le derrière d'un meuble - On dit le fond d'une armoire, d'un réservoir, Fond de parquet - Place disposée à recevoir la glace, qui est formée par des, Fût - On entend par ce mot le bois sur lequel on monte le fer d'une varlope, d'un guillaume, d'un rabot, d'une scie ; C'est aussi la partie d'une colonne comprise entre la base et le chapiteau. Petite fiche ou cheville de laiton ou de fer, pour fixer les parties d'un ouvrage d'horlogerie, etc. ... Diminutif de cheville. Parquet sans fin - Assemblage, de même que le précédent, de bâtis et de, Parquet de glace - Menuiserie qui porte les glaces des cheminées et des trumeaux; ces sortes de parquets sont composés aussi de bâtis et, Parqueter - Couvrir un plancher de feuilles de parquet, Patin - Toutes pièces de bois servant à porter quelques montants, et qui sont à deux ou à quatre branches, telles que les traverses basses d'un. Patte de chat - Groupement de picots très rapprochés les uns des autres. 3 5 lettres Créateur de la page Les solutions et les définitions pour la page cheville de golf ont été mises à jour le 06 octobre 2020, trois membres de la communauté Dico-Mots ont contribué à … Goupille d' une grenade. cuspicula, diminutif de cuspis, pointe. Mots de che-vi-llè-t', ll mouillées. Nom Féminin Singulier. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle Nombre de lettres. Quel est le synonyme de cheville? On nomme aussi avant ou arrière-corps toute partie de menuiserie faisant saillie ou retraite sur une autre, Assemblage à entaille - Ce travail consiste à faire un ravalement dans l’épaisseur de deux pièces de bois d'une largeur égale à celle de chaque pièce, de manière qu'elles puissent entrer à plat l'une dans l'autre - Il a lieu particulièrement pour les tringles de tenture, Assemblage à enfourchement simple et double - Assemblage qui se fait plus particulièrement pour assembler la pièce d'appui et les traverses du haut d'une fenêtre, Assemblage à enfourchement double et à barbe allongée - Celui-ci à lieu pour des bois de forte épaisseur, comme des poteaux de 4 à 6 pouces, et qui portent une feuillure sur une des arêtes ou rives. On se sert aussi de goupilles pour fixer le canon du fusil sur le bois. Fixer avec des goupilles. Mais Diez le tire de goupil, renard, la goupille étant considérée comme la queue d'un clou par rapport à sa tête. Petit morceau de cuir, mis au bout d'une cheville pour qu'elle ne s'échappe point. Ravaler - Diminuer d'épaisseur le bois en certains endroits, afin de donner du relief aux moulures ou aux champs - On dit aussi ravaler des moulures sur un chambranle pour dire pousser ; ravaler un chant, une table renfoncée sur un chambranle, pour dire élégir, Rebours (bois de) - Celui dont les fils ne sont pas parallèles à sa surface et à contre-sens les uns des autres - Ou entend aussi par ce terme travailler le bois en contre-sens de son fil, Recaler - Action de dresser et finir un joint quelconque, un tenon, une mortaise, avec le ciseau, le guillaume ou le rabot, Recouvrement - Toutes saillies que forme la joue d'une pièce embrevée dans une autre ; c'est pourquoi les, Refeuiller - Faire une feuillure avec le feuilleret ou le guillaume, Refuite (donner de la) - Facilité qu'on donne aux planches des ouvrages emboîtés de se retirer sur elles-mêmes ; ce qu'on fait en élargissant les trous des chevilles dans les tenons et en dehors, c'est-à-dire côté des rives, Relever - Déplacer un parquet pour le rétablir ou remettre des lambourdes, Replanir - Action de finir l'ouvrage au rabot ordinaire, au rabot à dents et au racloir, après avoir été corroyé, soit au chantier soit sur place ; ainsi que cela se pratique pour les parquets et les planchers, Retailler - Action de décheviller les diverses pièces de vieilles menuiseries, chambranles, Revêtir - Couvrir de boiseries ou de planches unies les murs d'une chambre, Riflard - Espèce de rabot à deux poignées servant à dégrossir le paiement des planches ; le fer, pour qu'il enlève de plus gros copeaux et qu'il morde davantage, est rond au milieu ; on le nomme communément demi-varlope, Rond entre deux carrés - Voir Quart de rond, Sabots - Des outils à moulures, mais dont le fût est plus petit que les autres et toujours cintré, Sain (bois) - Se dit du bois qui n'a ni nœuds, ni gerçures et qui n'est point échauffé, Scieurs de long - Les ouvriers chargés de débiter les planches sur le champ ou sur le plat, pour faire des, Sommier ou Tête - Planche du haut d'une jalousie, portant environ 6 pouces de largeur, sur laquelle sont montées les poulies et les cordes pour la faire mouvoir, Sourdière - Espèce de volet qu'on place à l'extérieur d'une baie de fenêtre, Surbaissé (cintre) - Demi-ovale pris sur son grand axe, Tampon - Bouchon d'un trou dans une planche, qui a été formé par un nœud ; Tampon - Bout de bois qu'on cèle dans les murs pour recevoir les broches ou les vis avec lesquelles on arrête la menuiserie, ou une espèce de, Tour à pate - Espèce de table de cuisine ayant de hauts rebords sur trois faces, Tourniquet - Petit morceau de bois entaillé par un bout, servant à soutenir les.

Volkswagen T4 California, Ruines à Vendre Pas Cher, Zip La Belle Et La Bête, Fnac Direct Wissous, Bac Stmg Maths Derivation, Location Dernière Minute Algarve, Amicalement Vôtre épisode 6,