Sur le vif_ Bolivie (centre social Enda, El alto)

Nous avons passé 48h Enda, maison d’accueil pour la réinsertion des jeunes filles des rues . C’est un centre social géré par une association à El alto au dessus de La Paz, où notre amie Dorothée travaille actuellement. Souvent victimes de violences et d’abus sexuels, ces filles sont « incarcérées » dans cette maison. Les motifs sont les fugues du domicile familial, l’alcoolisme, la prostitution, la drogue. Ca fait froid dans le dos : certaines n’ont que 12 ans…

Elles sont cloitrées avec des grilles hautes comme en prison et doivent se lever à 5h45 tous les jours, elles n’ont ni accès à internet, ni à facebook, ni au téléphone portable. Ca fait partie de la thérapie : les sortir de leur milieu et les remettre dans le droit chemin. Elles ont peu d’effets personnels mais il y a bcp de donations d’habits ou de jouets. Lorsqu’un sac de dons arrive chez Enda, ils sont distribués de manière équitable. Chacune accumule ses affaires dans un sac en toile plastique rayée avec son nom dessus : le sac devient un trésor. Nous avons choisi d’utiliser ces sacs et ces affaires d’adolescentes pour les mises en scènes respectives de Nicolas et Floriane (photographies qui seront publiées dans quelques jours sur le blog, dont vous avez ici les making off..)
http://www.endaelalto.org